Antoni Madueño est disciple du ténor Josep Benet et s’est formé en chant et en musique médiévaux avec Jordi Noguera et Antoni Rossell. D’abord licencié en philosophie de l’esthétique, il s’est ensuite orienté vers la musicologie pour devenir musicologue spécialisé en musique profane médiévale. Il s’est consacré à la recherche du répertoire des Troubadours et à l’organologie médiévale, en particulier la manufacture d’instruments à cordes qu’il utilise lors de ses concerts. Au cours de sa trajectoire musicale, il s’est produit avec diverses formations vocales et instrumentales et il réalise également des collaborations habituellement avec des artistes d’autres disciplines telles que la danse, la poésie, les arts plastiques, mais toujours aussi avec des interprètes de musique médiévale.

Depuis 2015, il a conçu et dirige le projet “Despertant instruments adormits” (Réveiller les instruments endormis), de construction de répliques des instruments musicaux du Portail de l’Abbaye Santa Maria de Ripoll. Le projet consiste dans la diffusion des musiques du Scriptorium au travers de concerts et d’une exposition coproduite par le Musée de la Musique de Barcelone, le  Musée Episcopal de Vic et le MNAC – Musée National d’Art de Catalunya. “Despertant instruments  adormits” a été choisi pour la représentation institutionnelle de la candidature du Portail de Ripoll au Patrimoine de l’Humanité de l’UNESCO.

La Direction de la Culture de la Generalitat de Catalunya l’a missionné pour créer et diriger le festival La Ciutat Perduda /la Cité Perdue, pour l’ensemble patrimonial d’Olèrdola (Barcelona), dont la première édition a eu lieu en août 2016.

Il prépare actuellement un disque pour le label français Trob’art, “Des metamorphoses et des voyages”, sous la direction de Gérard Zuchetto.